SUPER ETHANOL - Carburant écologique

Divisez par 2 votre coût carburant
0,69 € le litre et pour les sociétés récupération de la TVA à 80 % soit 0,57€ le litre et sans pollution.

 

Boitier homologué ministère des transports et UTAC.
Roulez avec 2 types de carburant :

E85 (Ethanol) ou SP95/98 (Essence).

Réduisez par 2 votre coût au km.

Pas de TVS sur les voitures particulières équipées d'un kit éthanol Flexfuel.

Carte grise gratuite pour l'achat d'un véhicule équipé d'un kit éthanol Flexfuel.

Véhicule BI Carburant Essence et Ethanol.

Sources wikipedia

Un véhicule polycarburant ou VCM est un véhicule dont le moteur peut utiliser deux ou trois types de carburants. On dit aussi véhicule bi-combustible, tri-combustible ou multi-carburant. L'acronyme « VCM » (pour « véhicule à carburant modulable ») est la dénomination officielle française. Le terme anglophone « Flex fuel », couramment utilisé pour désigner tout type de véhicule polycarburant, désigne en français une technique particulière de moteur polycarburant.

Les véhicules polycarburant (un seul mélange composé de plusieurs carburants) doivent être distingués des véhicules hybridesqui peuvent utiliser plusieurs carburants alternativement (plusieurs sources d'énergie stockées dans des réservoirs séparés) et sont généralement équipés de plusieurs moteurs indépendants.

La Ford T fut le premier véhicule commercial polycarburant. Son moteur était capable de fonctionner avec de l’essence, de l’éthanol ou un mélange des deux.
Crédit photo : Rmhermen - Transféré de en.wikipedia à Commons.

 

Techniques utilisée

LES véhicules dotés de moteur à combustion interne sont conçus pour fonctionner avec plus d’une sorte de carburant, habituellement de l’essence mélangée avec de l’éthanol ou du méthanol, le mélange étant stocké dans le même réservoir.
Les moteurs modernes sont capables de fonctionner avec n’importe quelle proportion des composants du mélange dans la chambre de combustion, l’injection et l'allumage étant contrôlés et adaptés automatiquement selon le mélange détecté par des capteurs électroniques et UN BOITIER ELECTRONIQUE AGREE en FRANCE par L'ETAT et par l'UTAC.

 

Chevrolet Celta brésilienne équipée d'un moteur FlexPower.
Crédit photo : Mariordo Mario Roberto Duran Ortiz - Travail personnel.

Le véhicule conserve son homologation donc aucun risque en cas de perte de couverture assurance en cas d'accident.
Le véhicule sera accepté au contrôle technique 
Le véhicule bénéficie de la gratuité de la carte grise jusqu'a 14 CH.

Pourquoi rouler au SUPER Bio Ethanol ?

C'est pour moins POLUER et sans restriction de roulage en centre ville.
C'est pour diviser par 2 le cout de reviens KM par rapport à l'essence.
Moins d'entretient moteur, filtre a particules, vannes EGR, soupapes, turbo ne s'encrassent plus 
C'est pour avoir plus de sensations plaisir, reprises plus nerveuses 
Pour les ste la TVA sur le super éthanol est récupérable, prix du litre super bio éthanol = 0,50€ HT 
 
Depuis 2018 c'est la volonté de l'état Français d'apporter une solution de transition écologique durable et économique pour supprimer les véhicules DIESEL .
 
Le BIO carburant est produit en FRANCE et cela aide la filière agricole FRANCAISE. 

Coût d'une transformation

Comptez environ 850 euros TTC vente et installation pour un véhicule 4 cylindres et environ 1600 euros TTC vente et installation pour un véhicule 8 cylindres. 
 
L'aide de l'état exonération de la taxe départementale du Cheval Fiscal jusqu'a 14 CH pour la création de la carte grise véhicule neuf et occasion.

  Les centres de montage FLIP ELEC  
  Atelier fixe
45 allée du Mens
Villeurbanne
04 72 04 50 50 
 + centre mobile pour intervention sur site clients
ou garages partenaire sur la région Rhone Alpes
 

INFORMATIONS GENERALES pour être convaincu du bien fondé de ce Bio carburant.

La technique la plus utilisée est la technique Flex fuel mise au point par l'équipementier italien Magneti Marelli avec 27,1 millions d’automobiles, de motocyclettes et de camions légers vendus dans le monde en décembre 2011, concentrés principalement sur quatre marchés1 : Brésil (16,3 millions)2,3 ; États-Unis (10 millions)4, Canada (plus de 600 000) et Europe (228 522)6.
Certains véhicules en Amérique du Nord sont aussi disponibles avec un système polycarburant similaire utilisant l'essence ou le carburant E85 (un mélange qui contient 85% d'éthanol, 15 % d'essence).
Des tests de véhicules utilisant des mélanges dans lesquels l’éthanol est remplacé par du méthanol (M85) ont été menés avec succès en Europe et aux États-Unis, principalement en Californie1,7.
D’autres test ont été menés avec des mélanges n’utilisant pas d’essence (P-series fuels, mélanges d’éthanol, de méthyltétrahydrofuran (MeTHF), pentane-plus et butane), mais en juin 2008, ces carburants n’étaient pas encore disponibles pour le grand-public8,9. Ces tests ont été menés sur Ford Taurus et Dodge Caravan équipés de moteurs Flex fuel10.

Diffusion des véhicules polycarburant - En Europe

C'est la Suède qui a été le premier pays à introduire la technique flex fuel en Europe. La Suède est le seul pays autre que le Brésil ayant promu ce système à grande échelle (10 % du marché), au moyen d'une fiscalité incitative, le procédé n'étant équilibré que si le baril de pétrole dépasse le prix de 80 dollars.
Ford a lancé le modèle Taurus avec un moteur Flex suivi en 2005 par Saab et Volvo. La France a fait une tentative sans succès en 2007.

Saab 9-3 BioPower vendue en Suède depuis 2007.
Crédit photo : Luftfahrrad - Travail personnel.

 

Tous les constructeurs américains (Dodge, Ford, Chevrolet, GMC, Hummer, ...) ont au moins 50 % de leur gamme d'origine adaptée à la bicarburation essence/éthanol. Pour les modèles non modifiés d'origine, il existe des kits polycarburant qu'il est possible d’obtenir auprès des importateurs.

Tous les véhicules vendus en Europe doivent pouvoir accepter un carburant (essence et Diesel) comportant une part minoritaire (5 à 10 % environ) de biocarburants. Certains constructeurs ont développé des moteurs, non vendus sous le label polycarburant, qui acceptent des taux bien supérieurs (jusqu'à 30 %).

Véhicule BI Carburant Essence et Ethanol.

En 2005, au Brésil, en raison notamment de la hausse du prix du pétrole, la majorité des véhicules vendus dans le pays sont équipées de système polycarburant pouvant fonctionner soit à l'essence, soit à l'éthanol issu de la canne à sucre.

  1. a et b (en) Ryan Turton et Lisa Hal, ustainable Automobile Transport, Angleterre, Edward Elgar Publishing Ltd, 2007 (ISBN 978-1-84720-451-6), p. 40-41

  2. (pt) « Anúario da Industria Automobilistica Brasileira 2011: Tabela 2.3 Produção por combustível - 1957/2010 » [archive], Anfavea (Associação Nacional dos Fabricantes de Veículos Automotores - Brasil), p. 62-63

  3. (pt) « Indústria Automobilística Brasileira 2011/2010 : Carta 308 » [archive] [PDF], Anfavea, janvier 2012p. 4 (voir archive)

  4. (en) Jim Motavalli, « Flex-Fuel Amendment Makes for Strange Bedfellows »The New York Times,‎ 1er mars 2012 (lire en ligne [archive])

  5. (en) « Biofuels help environment, but they're hard to find » [archive], The Vancouver Sun, 23 février 2008 (consulté le 16 septembre 2008)

  6. (en) BAFF, « Bought ethanol cars » [archive], BioAlcohol Fuel Foundation, janvier 2011 (consulté le18 mars 2012)

  7. (en) Roberta J Nichols, « The Methanol Story: A Sustainable Fuel for the Future » [archive], Methanol Institute, 2003 (consulté le 14 juin 2011), également publié dans le Journal of Scientific & Industrial Researchvol. 62, janvier–février 2003, pp. 97-105

  8. (en) Christine Gable, Scott Gable, « P-series Fuel 101: What is it? » [archive], About.com:Hybrid Cars and Alt Fuels (consulté le 25 septembre 2008)

  9. (en) « Alternative Fuels: P-series » [archive], Energy Efficiency and Renewable Energy, USDoE (consulté le 25 septembre 2008)

  10. (en) « Alternative Fuels: P-series fuels » [archive], Institute for the Analysis of Global Security, 2003(consulté le 25 septembre 2008)